Communiqué de presse : Le CIJA exprime son opposition au Projet de loi 21

Pour diffusion immédiate

28 mars 2019

Communiqué de presse : Le CIJA exprime son opposition au Projet de loi 21

Montréal – Le Gouvernement du Québec a déposé aujourd’hui le Projet de loi 21 sur la laïcité de l’État. Ce projet de loi propose notamment d’inscrire la laïcité de l’État dans la Charte québécoise des droits et libertés de la personne et d’interdire l’usage de signes religieux aux enseignants et aux directeurs d’écoles publiques, de même qu’à plusieurs catégories de fonctions investies de l’autorité coercitive de l’État.

Le coprésident de CIJA-Québec, Reuben Poupko, a fait cette déclaration en réponse :

La communauté juive québécoise soutient la neutralité religieuse de l’État et reconnait que la laïcité a historiquement protégé la liberté de culte et de conscience. Bien que nous accueillions favorablement l’exemption des écoles privées, nous sommes profondément opposés à toute restriction de la liberté de culte des individus au nom de laïcité.

Notre communauté estime que la laïcité de l’État est un devoir institutionnel et non personnel. Le respect de la laïcité ne repose pas sur l’apparence des individus.Toute législation visant à restreindre les libertés individuelles doit passer le test de la constitutionnalité. En ce sens, nous sommes troublés par l’invocation de la clause dérogatoire pour soustraire la législation à toute contestation juridique.

 Nous étudions attentivement le projet de loi et sommes déterminés à participer aux consultations particulières pour y faire valoir les préoccupations et l’opposition de notre communauté.

-30-

Le Centre consultatif des relations juives et israéliennes est porte-parole des Fédérations juives du Canada incluant la Fédération CJA de Montréal

© Copyright 2015 CIJA. Tous droits réservés.
Politique